11 décembre 2006

A propos des Irlandais

   

    A Trinity College, c'est les vacances depuis le 8 Décembre. Les cours avaient commencé le 9 Octobre... Donc j'ai fini ce "term" de neufs semaines sans problème. Je n'ai eu aucun examen ni aucun devoir, seulement des essays à rendre, et encore je pouvais choisir de les rendre le 8 décembre ou le 8 janvier. Je n'ai trouvé le temps d'en écrire que deux pour l'instant, mais je travaille sur les deux autres. Un est sur un film car j'ai un cours sur l'histoire du cinéma. J'ai choisi le sujet "Discuss the use of sound in Les Vacances de M. Hulot". Intéressant non?
    A part ça, j'ai enfin goûté aux plaisirs de Dublin (paraît-il), les pubs. Il est vrai que l'ambiance est pas mal, vu qu'il n'y a pas de musique à fond et que personne ne fume à l'intérieur. Je n'ai pas remarqué que les Irlandais buvaient plus que les Français, mais je ne suis jamais restée après dix heures, puisque je devais prendre le bus.
    Sinon, je ne crois que nous ayons éjà parlé de la relation entre les irlandais et l'environnement. Elle est assez spéciale. Ici, il faut payer le moindre sac en plastique 15 cents, et encore on n'en trouve que dans les supermarchés. Les autres magasins (H&M for example) distribuent des sacs en papier qui craquent un peu trop facilement. D'ailleurs, je comprends pourquoi cet abandon du plastique, l'irlandais se promenant en moyenne avec 4 sacs remplis, et encore c'est plus en cette période de Noël!
     Donc voilà pour ce coté là. En revanche, l'irlandais est très sale. Il n'hésite pas un instant avant de se débarrasser de ses détritus à l'endroit où il se trouve. J'ai fini mon Snickers? Je lâche le papier, dans le bus, les salles de cours, la rue, les magasins...  Pourtant le nombre de poubelles publiques est impressionnant ici. Peut être ont-ils besoin de lunettes...? Si vous cherchez bien sur cette photo, vous trouverez une illustration de ce que je viens d'écrire!

                                                            IMGP9206
        Une autre des joies de Dublin, c'est le Book of Kells. J'ai profité d'un moment de vide  dans ma journée et chez les touristes pour aller y jeter un oeil. C'est gratuit pour les étudiants de trinity, sinon c'est 7€. Il n'y avait quasiment personne, j'ai pu donc l'admirer sous toutes ses coutures. Non en fait il y  en a deux exemplaires dans une vitrine, une page d'écriture et une d'enluminure. Peut être que je suis dure, mais franchement je ne vois pas pourquoi ils en font tout un foin. Heureusement il y a la Old Library remplie de premières éditions, mais là encore seuls quelques livres sont en vitrine et on ne peut pas accéder aux vrais livres qui sont si tentants. Bref, ça ne vaut pas le prix! Il y a d'autres endroits mieux à visiter je pense... Et je suis une amoureuse des livres!
    La suite de nos aventures plus tard, c'est l'heure de manger.

Posté par fannyromain à 21:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur A propos des Irlandais

    C'est vrai qu'il y a beaucoup de poubelles publiques (vertes) en Irlande... Par contre, je doute que les Irlandais soient plus sales que les Français : il n'y a qu'à regarder l'état des trains de banlieues, ou des caniveaux, sans parler des "petits paquets cadeaux" des toutous sur les trottoirs... Mais bon, ceci n'excuse pas cela ! L'Irlande est en avant sur la France depuis bien longtemps pour le probème des sacs en plastique... Ici ça arrive lentement !

    Posté par Maeve, 16 décembre 2006 à 17:32 | | Répondre
Nouveau commentaire